Modèle ARCH (ang. Modèle d`hétérokédasticité conditionnelle auto-régressive, modèle autoregresji z hétérokedastycznością warunkową) – modèle ekonometryczny codec do analizy Szeregów czasowych. Stosuje się Go głównie w analizie finansowej zmienności CEN instrumentów finansowych. Modèle Arch rzędu p, co Zapisuje się zazwyczaj jako Arch (p), zdefiniowany został przez engle`a przy pomocy Użyto dwóch zależności: le modèle du marché Libor, également connu sous le modèle BGM (Brace gatarek musiela modèle, en référence aux noms de certains des d`inventeurs) est un modèle financier des taux d`intérêt. [1] il est utilisé pour la tarification des dérivés de taux d`intérêt, en particulier les dérivés exotiques comme les swaptions bermudan, casquettes et planchers à cliquet, notes de rachat cible, Autocaps, zéro coupon swaptions, swaps de maturité constante et les options de propagation, parmi beaucoup d`autres. Les quantités modélisées, plutôt que les taux à court terme ou instantanés (comme dans le cadre de Heath-Jarrow-Morton) sont un ensemble de taux à terme (également appelés LIBORs à terme), qui ont l`avantage d`être directement observables sur le marché, et dont les volatilités sont naturellement liées aux contrats négociés. Chaque taux à terme est modélisé par un processus lognormale sous sa mesure en avant, c`est-à-dire un modèle noir conduisant à une formule noire pour les plafonds de taux d`intérêt. Cette formule est la norme de marché pour citer les prix plafonds en termes de volatilités implicites, d`où le terme «modèle de marché». Le modèle de marché LIBOR peut être interprété comme un ensemble de dynamique du LIBOR à terme pour différents taux à terme avec des ténors et des échéances, chaque taux à terme étant cohérent avec une formule de Caplet de taux d`intérêt noir pour sa maturité canonique.

On peut écrire la dynamique des taux différentes selon une mesure commune des prix, par exemple la mesure à terme pour une échéance unique préférée, et dans ce cas, les taux à terme ne seront pas lognormaux dans la mesure unique en général, ce qui entraîne la nécessité de des méthodes telles que la simulation Monte Carlo ou des approximations comme l`hypothèse de dérive gelée. Modèle ARCH został po raz Pierwszy zaproponowany w 1982 Roku przez amerykańskiego ekonomistę, Roberta Engle, za co został sur uhonorowany w 2003 Roku Nagrodą nobla w dziedzinie Ekonomii.